L’année 2020 a été perturbée par la crise sanitaire du COVID. Certains d’entre vous avaient un projet de placement immobilier et se posent maintenant la question : pourquoi investir maintenant dans l’immobilier ? On pourrait en effet avoir le réflexe d’attendre, en pensant que les prix de l’immobilier sont au plus haut et qu’ils vont baisser pour diverses raisons liées à la crise sanitaire.

Cependant ce serait un mauvais conseil à donner aux investisseurs, car structurellement les prix de l’immobilier restent maintenus à la hausse que ce soit dans le neuf ou l’ancien.

Retrouvez en vidéo l’analyse de nos expertes : Marie-Laure Bénéat, Directrice Générale d’iSelection et Marie Namias, Membre du Directoire de la Caisse d’Epargne Bretagne-Pays de Loire.

 

Les prix de l’immobilier neuf

Ils sont déterminés par le stock, la demande et les coûts de construction. L’analyse de ces trois critères nous permet de mieux appréhender l’avenir.

  • Le stock de logements : avant la crise sanitaire du Covid, les niveaux de stock de logements immobiliers neufs étaient déjà très bas ; or, les chantiers ont été stoppés pendant plusieurs mois, décalant ainsi les livraisons de biens neufs sur le marché et gelant les stocks.
  • La demande de logements : elle reste très forte car elle répond à un besoin primaire.
  • Les coûts de construction : leur niveau reste également élevé car le foncier est cher et les entreprises du secteur ont souffert du fait de la crise sanitaire.

Structurellement, il apparaît donc qu’il n’y aura pas à court terme de baisse des prix de l’immobilier.

Les prix de l’immobilier ancien

En ce qui concerne le marché de l’ancien, il faut distinguer 2 cas :

  • sur les marchés tendus comme notamment Paris et sa petite couronne, ainsi que dans les grandes métropoles, on constate une reprise des transactions immobilières : la demande reste forte par rapport à l’offre, et il n’y a donc pas de tendance à la baisse.
  • sur les zones périphériques : il y a peut-être un effet du Covid, rendant ces zones moins urbanisées plus attractives pour les acheteurs, d’où une légère tension sur la demande.

Pourquoi cet attrait pour l’investissement immobilier ?

La pierre a toujours eu bonne presse auprès des investisseurs Français. L’immobilier d’investissement répond en effet à 3 enjeux :

  • une volonté de diversification une fois que l’on a acquis sa résidence principale.
  • le besoin de complément de revenus à la retraite : en effet une fois le prêt amorti, les loyers issus de la location d’un bien immobilier vont directement compléter vos revenus globaux.
  • un enjeu fiscal : la volonté de bénéficier des dispositifs d’incitation fiscale à l’investissement locatif neuf ou ancien (Pinel, Censi-Bouvard, LMNP, Malraux…), afin de réduire son empreinte fiscale.

Il est donc possible de cumuler différents types d’investissement immobilier afin de répondre à ces divers objectifs.

Vous hésitez encore ou vous avez d’autres question ? 

Pour approfondir votre réflexion, retrouvez nos FAQ sur d’autres thématiques autour de l’immobilier :

 

Contactez nos équipes pour une simulation gratuite

crédit photos : shutterstock