logo iselection
Accueil › Le LMNP Amortissement

Investissement locatif meublé : LMNP Amortissement

Principe du LMNP Amortissement

Avec le dispositif LMNP amortissement, l’acquéreur d’un bien, mobilier et immobilier (hors terrain), est autorisé à appliquer sur l’intégralité de son investissement un amortissement linéaire.

Les revenus issus de la location de ce bien meublé sont imposables dans la catégorie des BIC. Ceci donne la possibilité d’amortir jusqu’à 90% du prix de revient de l’investissement.

Ce système permet, lorsque le crédit est terminé, d’obtenir des revenus locatifs sans aucune imposition pendant une durée pouvant dépasser (selon la situation fiscale du client et le mode de financement) 15 ans après la fin du crédit, ce qui s’apparente à une rente non imposée.

Quelles retombées pour les bénéficiaires ?

Le dispositif LMNP amortissement est destiné à toutes personnes physiques ou morales désirant effectuer un placement rentable et sécurisé, stable du point de vue fiscal et économique.

 

Une solution optimisée pour votre retraite

Les avantages du LMNP en font un placement idéal en vue d'une préparation de retraite.

L'attrait fiscal :

 

La sécurité de vos loyers :

LMNP Amortissement : simulation

Investir LMNP simulation financière

 

Le principal avantage du statut LMNP version amortissement (en opposition à la version Censi-Bouvard) réside dans la perception de revenus défiscalisés pendant une longue période.

Dans notre exemple, Alain et Sophie percevront des revenus défiscalisés jusqu'en 2053 !

 

Etude de cas LMNP AMORTISSEMENT

Le conseil iSelection

Aussi avantageux que peut être le dispositif LMNP, il ne doit pas faire oublier les fondamentaux d'un bon investissement immobilier : la sélection stricte et avisée de votre acquisition. iSelection s'y engage depuis 1996, et ses collaborateurs restent inflexibles quant à l'emplacement des programmes commercialisés, la qualité et la solidité du promoteur.
Le seul avantage fiscal ne doit jamais être la seule motivation d'achat.
Enfin, le non-respect des engagements de location entraîne la perte du bénéfice des incitations fiscales.

 

(1) Simulation établie sur la base d’une VEFA (vente en l’état futur d’achèvement) impliquant l’hypothèse de déblocages de fonds successifs.
Valable pour un prêt immobilier de 121 638 € sur 20 ans et 18 mois de préfinancement, remboursable en 240 mensualités constantes de 786 € (assurance 1 tête incluse) accompagné d’un prêt relais TVA de 22 496 € sur 24 mois. TEG fixe de 4,76 % (assurance et frais de garanties). 
Coût total du crédit 63 121,14 €. Les intérêts de la période de préfinancement (construction) sont capitalisés.

(2) Charges mensuelles = estimatif de charges de copropriété non récupérables + estimation de taxe foncière. Frais = frais de comptabilité calculéssur la base de 427 € HT par an. Les charges et les frais sont calculés sur la base d’une revalorisation de 1 % par an.

(3) Loyer mensuel revalorisé à 1 % par an.
Exemples donnés à titre indicatif et non contractuel. L’ensemble des dispositifs requiert des conditions d’éligibilité. Les règles fiscales sont soumisesà conditions. Le non-respect des engagement de location entraine la perte du bénéfice des incitations fiscales.

 

Voir les programmes correspondants